01 déc. 05

le voyage de PEV

Le voyage de PEV est un récit imaginé par tous les élèves qui ont participé à la remise à niveau du 1er trimestre et qui raconte le voayge de PEV, jeune adolescent, autour du monde. Bonne lecture à tous.

Le Grand voyage de PEV.

     Je m'appelle PEV et je suis âgé de treize ans. Le livre qui va suivre raconte mon voyage autour du monde.
J'habite à Château-Gontier,petite ville de la Mayenne.

     Comme tous les adolescents de mon âge j'ai envie d'explorer le monde entier !

     Pour commencer, je suis allé en Corse. C'était le début d'un long périple autour du monde !

map_monde

Mon voyage en Corse

(06 septembre 2005)

      J'ai pris l'avion à Rennes et je suis arrivé à Bastia. Puis je me suis rendu à Ajaccio pour faire le tour de l'île. C'était mon premier voyage, j'était tout content.
      Aujourd' hui, quand je suis arrivé, en bateau, devant ce drôle rocher qui avait un trou au milieu, j'ai demandé à la personne qui était à côté de moi, pourquoi il y avait un trou dans ce rocher. Et il m'expliqua qu'il a longtemps, une maison en roche était placée ici car il n'y avait pas d'eau et que le trou était la porte de la maison.
     Je lui demandai à nouveau pourquoi il y avait de l'eau à présent. Il me répondit qu'il y avait eu un tremblement de terre et tout c'était écroulé sauf ce bout de rocher et que l'eau était arrivée.
     Après cette ballade, nous sommes rentrés en train à Ajaccio pour y dormir. Le lendemain je disais au revoir à mes compagnons, et repris l'avion, avec tous mes souvenirs, et bien sûr une photo de ce fameux rocher.

corse1

L'Egypte

(10 septembre 2005)

      Ensuite, je suis allé en Egypte en bateau. Le voyage n'était pas très long car la Corse n'était pas si loin.
Quand je suis arrivé, j'ai fait escale à Alexandrie et au Caire. Mais étourdi que le suis, j'ai oublié mon appareil photo dans le bateau.
      Puis j'ai visité les pyramides à dos de chameau, c'était magnifique. j'ai même aperçu le sphinx au loin.Je me suis arrêté dans une oasis pour boire du thé à la menthe, c'était délicieux et bien que ce soit très chaud cela rafraichissait.
     Je suis allé dans les grandes villes pour déguster un succulent coucous aux raisins secs.
Ce séjour était splendide et j'ai gardé de nombreuses images inoubliables.
    J'ai eu du mal à quitter ce pays magique pour me rendre en Espagne, mais je n'étais même pas à la moitié de mon voyage, et il fallait bien continué à découvrir les autres merveilles du monde.

egypte_2001

L'Espagne

(20 septembre 2005)

     Je suis parti en voiture à quatre heures du matin pour faire neuf cent dix kilomètres avant d'arriver en Espagne. Arrivé là-bas, j'ai découvert un joli paysage et la chaleur était au rendez-vous. j'ai vu des grandes collines, et un village qui recouvrait une colline entière à lui tout seul.

     Les espagnols mangent épicé, par exemple des piments rouges, des poivrons, des poissons marinés aux épices, des tacos... il y a beaucoup d'oliviers et d'arbres exotiques. beaucoup de touristes viennent visiter les parcs de l'Espagne.

     Plus loin, on voit des collines et dans le ciel des parachutistes et des parapentes qui semblent danser sur un flamenco endiablé. Les marchands étaient gentils avec moi, l'hôtel me permettait de dormir tranquillement dans un bon lit pour me reposer de mes excursions et quand je me réveillais, le déjeuner était là.

     C'était un séjour agréable avant de me rendre en Amérique!

paella

Las Vegas

(1er octobre 2005)

     Une fois arrivé à Las Vegas, je suis monté dans une limousine 4*4, puis je me suis rendu à mon hôtel quatre étoiles de cinquante étages. Dans ma suite, il y avait une belle chambre avec un écran plat géant et un home cinéma intégré. les canapés étaient en cuir véritable. la cuisine à l'américaine était splendide et bien sûr le balcon offrait une vue superbe sur les casinos illuminés.La nuit approche, je stresse à l'idée de pouvoir enfin jouer au casino.Les lumières s'allument enfin, l'attente était épouvantable. les casinos ouvrent et hop c'est parti!

dsc03233

     Je rentre dans celui qui s'appelle "American's dollars".Etlà, une grosse surprise m'attendait, c'étaient les vingt ans du casino et j'étais le millième joueur à entrer. On m'offrit alors la somme de cent dollars pour passer une bonne soirée.

      Je commence par le poker et j'y perds vingt dollars. puis je me dirige vers la roulette où je gagne deux cents dollars. J'ai du mal à m'habituer à avoir autant d'argent sur moi. Je décide de tenter ma chance aux machines à sousqui me font perdre quelques dollars au départ mais la situation s'inverse et j'empoche un petit pactole.

paris_las_vegas_14.4

     Puis il est temps de rentrer à l'hôtel et je commence à être fatigué de toute cette angoisse. en plus je dois être raisonnable car je reprends mon périple bientôt pour aller me ressourcer quelques temps dans la forêt amazonnienne. avant cela, je dois encore profiter de mon séjour ici pour visiter le pays.

L'Amazonie

(10 octobre 2005)

    Pour aller en Amazonnie, j'ai pris le bateau et j'ai eu le mal de mer. Arrivé dans la forêt amazonnienne le capitaine m'a déposé sur une petite île. Dans la forêt j'ai rencontré un singe vert et je lui ai donné à manger. puis je suis parti me baigner dans le fleuve d'Amazonie.

39_20petit_20singe_20amazonie_20bolivieamazonie_2010

      J'ai vu des hommes couper du bois pour une grande scierie, pour faire des meubles. Cette journée dans la forêt était bien car j'ai rencontré plein d'animaux exotiques et de gens.J'ai repris le bateau pour traverser la forêt et j'ai été encore un peu malade mais cela ne m'a pas empêcher de profiter du paysage.

       Puis je me suis rendu à l'aéroport pour partir vers Tahiti.

Tahiti

(25 octobre 2005)

      Pendant six heures, j' ai fait le trajet en avion. Le voyage était long. j'arrive enfin sur la côte. je prends un taxi et j'arrive à l'hôtel qui s'appelle "Fruit exotique". C'est comme dans un rêve.

     De ma fenêtre, je vois la mer bleue très claire comme une piscine. La boisson et la nourriture étaient à volonté, je ne me privais pas. A la vue du restaurant, on pouvait admirer les cocotiers, les palmiers et le tout avec un soleil resplendissant.

    Le lendemain, je commençais déjà à faire le tour de l'archipel. chaque paysage était différent: les plages, les vallées entourées de montagnes... La mer restait toujours aussi belle.

    tahiti_20__20icb_20main_20pool

    J'arrive à la fin de mon séjour et je ne rends pas bien compte de la chance que j'ai de pouvoir faire le tour du monde à treize ans.

La Martinique

( 03 novembre 2005)

    La Martinique est un département d'outre-mer. J'y suis arrivé en avion. Quand j'ai vu le paysage j'ai trouvé cela beau : ça en  valait la peine! Dans l'avion il y vavait beaucoup de touristes comme moi.

   J'ai logé dans un hôtel de luxe puis je suis allé me promener sur une plage où le sable était doux et bien chaud. Les palmiers avaient une hauteur incroyable. La plage était remplie de touristes et beaucoup de jeunes flânaient dans les villes. L'eau était bleue et chaude.

   Ma chambre avait une superbe vue sur la mer turquoise. Les vêtements des martiniquais étaient larges et leur tête était couvertes de tissu de couleur claire. J'ai aussi visité une exploitation de cannes à sucre mais le produit le plus cultivé reste la banane.

     La cuisine est souvent accompagnée de riz. la population est très métissée. Ils fabriquent des djembés et des paniers en paille. Je ne pensais pas en arrivant là-bas que ce serait aussi beau.

martinique

Le Canada

(12 novembre 2005)

     Après les îles, je me suis rendu au Canada, mais le défaut de ce pays c'est qu'il y fait froid. là où j'éatais le paysage était divisé en deux parties: d'un côté la forêt, de l'autre de la glace à perte de vue. côté mer, j'ai vu des maisons de pêcheurs, sur pilotis. L'été, ils pêchent la baleine et le phoque et au printemps ce sont les bûcherons qui coupent les arbres pour fabriquer des meubles, des lits et des maisons tout en bois.

     Le sport national est le hockey et certains l'hiver font des courses de chiens de traîneau. beaucoup de chanteurs connus viennent de là-bas: Céline Dion, Lara fabian, Roch'Voisine etc...

     Au passage, j'en ai profité pour visiter le village du père Noël: il ya vait des rennes et de grands ours blancs mais ils étaient en cage. J'ai adoré.

canadaimahockeypere

Le Groënland

(19 novembre 2005)

    J'ai profité d'être au Canada pour rejoindre le Groënland. Il faisait encore plus froid et il y avait de la neige à perte de vue.     J'ai vécu quelques jours avec des esquimaux qui sont vétus d'épais manteaux de fourrure. Je les ai vu en train de faire du chien de traineau. Ils se sont arrêter et m'ont invité à une journée de pêche. J'ai été écoeuré : ils attrapent des phoques et leur enlèvent la peau sans les tuer. Le soir, ils ont mangé la graisse avec les doigts, je n'en ai pas voulu.le lendemain, ils m'ont proposé de fabriquer un igloo avec eux: ils ont pris de très gros blocs de glace et les ont emilés, leur ciment c'est la neige.

    J'ai pris des photos des chiens pendant une course et des pingouins en train de faire du toboggan sur la glace pour finalement plonger dans l'eau glacée.

ipingouindigloo   

Madagascar

Après mon périple au Grôëneland , je suis allé à Madascar . Là-bas nous voyons des bambous et toute sortes d'autre arbres ,exemple: baobabs , mais par contre , il y a beaucoup de moustique

   

Posté par colpev à 13:54:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur le voyage de PEV

Nouveau commentaire